Montpeyroux ici et là....

Publié le par Loïck

Voici un résumé de vins dégustés cet été.


Vin de pays de l’Hérault – Domaine des conquêtes – Blanc 2005 :

Robe claire à reflets verts.
A l’ouverture le nez est peu expressif et s’ouvre peu à peu. Un triptyque s’installe : les herbes fraiches, les fruits jaunes (ananas), et des nuances minérales.
La bouche elle relève les saveurs minérales accompagnées de gras en milieu de bouche. Le vin fait preuve d’une fraicheur qui lui confère une finesse le rendant digeste et agréable à boire.
A déguster à l’apéritif sur des mets fins (crustacés par exemple). 10€



Coteaux du Languedoc – Domaine Peyre-Rose – Rose rouge 2002 :
Robe framboise translucide.
Notes de cerise sucrées, quelques notes animales se mêlent au fruit.
Bouche fine, pinotante, rosé très vineux. Les tannins sont patinés et apportent gourmandise au vin. La bouche manque cruellement de puissance aromatique.
Un poil déçu par ce vin au rapport qualité/prix décevant.



Côtes du Roussillon villages – Domaine de Fontanel– Tautavel 2001 : 

Robe peu évoluée, burlat, presque noir.
Le nez est expressif : mûre confite, champignon, et olive noire. La buche s’annonce très bien !
Bouche est encore un peu dure à l’ouverture. Puis elle évolue vers un touché velouté et les tannins se patinent peu à peu. Pour finir l’ensemble s’homogénéise pour livrer un vin de demi-corps.
Bien.



Coteaux du Languedoc – Mas Mortiés – Blanc 2005 :

Robe paille.
Bouquet de fruits blanc et jaunes au nez qui annonce un vin expressif et parlant. S’ajoute à cela des notes de beurre et de noisette. Le nez est très intéressant.
Attaque grasse, bouche puissante et longue. Le vin impose son volume et son style opulent. La finale se termine sur une vivacité qui élance le vin. Belle fraicheur en finale.
Vin de repas plus que d’apéritif (une viande blanche serait l’idéal). Très bien.



Vin de pays de l’Hérault – Domaine d’Aupilhac – Les serviéres 2005 :

100% cinsault. Robe violine intense (une vraie robe de beaujolais).
Cerise, épices douces. Nez franc et fruité. Il joue la simplicité, mais ça lui réussi.
Une vrai gourmandise en bouche : frais, léger, fruité intense. On en boirait un tonneau ! A boire une saucisse de pays, un carré de porc aux griottes ….
Bien.



Vin de pays de l’Hérault – Mas Conscience – Le cas 2005 :

100% carignan. Robe sombre, très jeune.
Le nez est enthousiasmant, et évoque les fruits rouges frais et confits, ainsi que les épices et l’orange sanguine.
La bouche est très abordable, avec une trame tannique élégante. Elle s’accompagne d’une matière suave et ronde. Un vrai plaisir !
Très bien.


J’ai beaucoup apprécié le Mas Mortiés blanc ainsi que le cas du Mas Conscience. Deux vins bien bâtis à apprécier sur un repas.
Une mention aussi pour les serviéres un vrai vin de soif. Le domaine des conquêtes est plutôt un vin d’apéritif qui révèle une belle fraicheur. Le domaine Fontanel est un à boire agréable et sérieux.
Pour finir déception pour rose rouge, pas en place et au tarif dissuasif.

 

Commenter cet article