Vin de table - DOMAINE PUYDEVAL (JEFF CARREL) - La vigne perdue 2000

Publié le par Loïck

Sans nul doute un vin unique : 0,6 hectare de gewurztraminer, élevage sous voile, le tout dans l’Aude, 553 cols, un millésime unique (2000). La vigne fut arracher après ce seul millésime car déclarer illicite (bêtise quand tu nous tiens).

Et oui cette « vigne perdue » est une rareté. Le vigneron Jeff Carrel signe un vin extra-ordinaire est unique.

La robe est dorée magnifique et bien prononcée.

Le nez est déroutant (surtout pour quelqu’un comme mois qui n’a pas l’habitude des vins oxydés). On perçoit tout d’abord, un aspect fruité/floral typique du cépage : le célèbre duo rose/litchi. Ces arômes sont loin d’être entêtant mais au contraire tout en élégance.

Puis viennent des arômes plus puissants, ou l’on distingue à la fois la minéralité et le caractère oxydé du vin (noix, noisettes torréfiées).
Le tout se combine magnifiquement bien.

L’attaque en bouche est voluptueuse. Elle tapit le palais pour s’installer en milieu de bouche sur  une fine amertume. Cette amertume se prolonge en finale bien aidée par une acidité tranchante. Et là le vin se prolonge, se prolonge, se prolonge. C’est superbe. Du grand bonheur.

C’est pour moi un coup de cœur car ce vin m’a presque ému par sa singularité et son caractère. Je lève mon verre à Jeff Carrel !

 

 

 

Commenter cet article

eric reppert 29/05/2008 09:34

BonjourPour info, M. Carrel vient de retrouver une caisse et c'est nous qui l'avons ;-) crdlmteric