Lilbert - Grange des pères - Grandchamp - Barral

Publié le par Loïck

CHAMPAGNE – Lilbert blanc de blancs grand cru 1996 :

Robe jaune or, bulles fines.

Nez de beurre frais, de brioche, de pain d’épices et d’amande. Il est très ouvert et fort avenant.

Bouche ample, grasse et tendue.

Belle acidité en finesse qui rehausse le tout.

Très belle ensemble, belle avenir.

 



 

VDP de l’Hérault – Grange des pères blanc 2005 :

Robe ambrée, très prononcée.

 

Nez qui mêle le boisé et le minéral. Quelques notes d’abricot subsistent. Le minéral domine l’ensemble et ressort très franchement.

 

Bouche minéral et dense avec beaucoup de gras. Finale puissante et saline ou l’amertume

domine.

Un pur jus de cailloux qui manque d’acidité et de buvabilité. Grosse déception.

 



 

MONTAGNE ST EMILION – Château de Grandchamp 2005 :

Robe profonde, couleur rubis.

 

Nez frais et crémeux de mûre, de fruits des bois, légèrement fumé, avec une touche de thym.

 

Bouche fraiche, svelte. Tanins présents en finale.
Doit se fondre.

 

 

FAUGERES – Domaine Léon Barral – Jadis 2001 :

Robe jeune encore très sombre.

A l’ouverture nez d’olive noire, de cacao, d’anchois. A l’aération des notes de cuir s’ajoutent à la farandole d’arômes.

Bouche dense, velouté et fougueuse. Les tanins sont bien présents et maintiennent l’ensemble dans une forme resplendissante.

Très beau vin qui en a encore sous le pied.

 

 

Commenter cet article

Baraou 05/01/2009 18:40

En attendant la Grange, et un peu moins le Grandchamp, je vais reboire du Jadis !