Saint âne, oups

Publié le par Loïck

BANDOL – Château Saint Anne – Rouge 2000 :

 

Robe framboise encore très jeune. Pas de concentration excessive.

 

Très joli nez de framboise, de viande, de poudre de cacao et de réglisse. Le nez est développé et ne présente pas de signe significatif d’évolution.
 

En bouche le vin à un profil svelte, plutôt en finesse. Les tanins sont présents et prennent rapidement le dessus. La trame fluette du vin ne supporte pas la charge tannique et rend le vin déséquilibré.

 

Manque d’ampleur et ne mérite pas d’être attendu plus car les tanins vont assécher.

Publié dans Vins de france

Commenter cet article