En vrac: de l'extase à la déception

Publié le par Loïck

Voici les vins dégustés lors du week-end (long) du 1er Novembre.

Il y de l’excellent et du très moyen, voir sans intérêt:

SAINT CHINIAN –  Domaine Thierry Navarre – Cuvée Olivier 2005 :

Robe sombre, moyennement concentrée.

Nez puissant sur l’olive noire, les notes grillées, les épices et les baies sauvages.

Attaque fluide. Demi-corps aromatique, sans aspérité. Les tanins sont secs.  Finale marquée par les baies sauvages et par une pointe d’amertume.

Vin qui manque de caractère. Moyen. 12€
 



MINERVOIS – L’Opera de Villerambert Julien – 2004 :

Syrah – Grenache 100% cuve. Robe pourpre concentrée.

Nez sur les fruits rouges, le chocolat noir. Simple dans son ensemble.

Attaque légère, bouche fruité et fluide. Gouleyant et simple à boire. Les tanins sont marqués en finale.

Vin simple mais agréable. 6€.


VDP Herault – Domaine la terrasse d’Elise – Elise 2001 :

50% mourvédre, 50% syrah. 24 mois de barrique (elles proviennent du domaine Muzard à Santenay).
Robe prononcé, légèrement évoluée sur les bords.

Nez sur le chocolat, les fruits noirs, la réglisse et le cuir (après avoir bien fait tourner le verre). L’ensemble est intense et élégant, tout en retenue.

Attaque velouté, le corps est pur, juteux. La trame tannique est splendide et maintient le vin dans une formidable énergie. Le vin se termine sur des notes de cuir. Du grand art !

Si jamais vous n’avez jamais gouté ce vin, courez en acheter, c’est grand ! Une vraie émotion pour moi après la rencontre en 2005 de ce vigneron. Du coup, je vais y retourner pour faire le plein en mai prochain. 25€


VDP MONT BAUDILE – Domaine d’Aupilhac 2006 :

Robe paille.

Fruits exotiques, pêches confites. Nez un poil confit.

Attaque grasse, développement puissant et lourd.

Le vin retombe en final. Manque d’âme. Sans intérêt. 8€

 


Commenter cet article

Francois 01/12/2007 18:46

Le vigneron de la terrasse d'Elise est vraiment intéressant. Ce que je préfère chez lui : son cynsault !! La grosse classe je trouve, une finesse... Mmmm...