VDV#7 - Accord inratable!!!

Publié le par Loïck

Bon, étant gourmand et un peu penché sur les bouteillessss (dans le bon sensdu terme…), c’est comme demander à un malade si il veut la santé. Pour être franc, j’ai décidé de procéder par élimination.

1- Un plat de saison
 

2- Un plat sympa, convivial 

3- Un vin puissant, capable de réchauffer nos cœurs en cet hiver débutant  

4- Un rouge 

J’ai secoué très fort et voici ce que j’ai sorti de mon chapeau : 

Une daube – Los abuelos 2001 du domaine terre Inconnue. Et je peux vous garantir que cela à rempli nos ventres et réchauffer nos cœurs (15° pour le vin, mais surement plus…).


Voici la description du vin :
 

Comment dire,....oui ça y est : CHAUD DEVANT !!! 

C’est un pur grenache avec nez avenant, très classique pour un grenache : confiture de mûres sauvages, terre, chocolat…. 

Bouche suave (avec encore un peu de sucre), avec beaucoup de gras et une structure énorme.
 

Et Voici pour la recette :

Pour 6 personnes :

Ingrédients :


1,4 kg de joue de boeuf
100g de lardons
4 carottes
3 gousses d’ail
5 cl de vinaigre
4 cuillère à soupe de coulis de tomate
6 clous de girofle
Thym frais, laurier, sel, poivre
Une bouteille de vin rouge corsé
Huile d’olive
10 cl de cognac

Recette :

La veille :

Coupez la
viande en cubes de 4 cm environ dans un saladier.
Ajoutez 2 oignons et 1
carotte coupés en rondelles, les clous de girofle, les branches de thym et le laurier, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive ainsi que le cognac.
Salez, poivrez, et ajoutez le vinaigre.
Mélangez et mettez au frigidaire pendant 12 heures.

Le lendemain :

Egouttez la
viande.
Emincez les
oignons, les carottes coupées en rondelle, et l’ail en 2.
Dans une cocotte, faites revenir la
viande dans de l’huile d’olive à feu vif, faites revenir aussi les oignons, ail, carottes et lardons.
Préchauffez le four 180°C (th6).
Dans une marmite en terre, mettez tous les ingrédients.
Mélangez et versez le coulis de
tomate.
Ajoutez un verre d’eau chaude et le vin, salez, poivrez.
Couvrez et mettez au four 5-6 heures en baissant la température à 150°C (th5)

Servez avec des
pâtes fraîches ou des pommes de terre à l’eau.
 

En ce qui concerne l’accord : 

La suavité du vin s’accorde parfaitement avec la sauce. La puissance du plat et du vin crée une émulation agréable. A consommer après une bonne journée cueillette de champignons. 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loïck 01/11/2007 18:59

Olif,la sauce de ta daube devait être excellente!!Loïck

Olif 27/10/2007 17:06

J'ai ouvert il y peu un Los Abuelos 2001 et la bouteille présentait manifestement un problème de bouchon (plus structurel qu'aromatique). Là où ça devient amusant, c'est que ce Los Abuelos a fini... dans une daube! Excellente, au demeurant, et accompagnée d'un Cornas 2001 de Thierry Allemand. Bel accord, également!

Lisa Roskam 27/10/2007 01:23

Un bel accord pour cet automne hivernale !